Type document: 
Rapport
Auteur: 
E. Roose et al., PNRM, IRD
Editeur: 
PNRM, IRD
Année: 
2000
Description: 

En vue de réduire l’érosion sur les versants dénudés situés sur la presqu’île de la Caravelle et les risques de sédimentation dans la baie du Trésor, une première série de travaux a été confiée à l’Office National des Forêts (ONF) en 1998-99 pour ralentir le ruissellement et l’érosion à l’aide de palmes de cocotier ou de dosses de Mahogany et pour revégétaliser les sédiments piégés sur les versants et les ravins. Une expertise a montré qu’une fois les pièges remplis de sédiments, l’érosion continue de plus belle, le ruissellement étant concentré en rigoles par les planches. De plus les plantations restent chétives du fait des carences en azote et phosphore des sédiments et des altérites sousjacentes (Roose, 2000). Une convention entre le Parc (PNRM) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) a été signée le 16 mai 2001 qui prévoit en deux ans : *la mise en place de 5 parcelles expérimentales de mesure du ruissellement et de l’érosion, *l’aménagement de ces parcelles pour optimiser le traitement de lutte antiérosive à l’aide d’un paillage de cinq doses de bagasse de canne à sucre, *la plantation dans des cuvettes (adaptation de la méthode africaine << ZAÏ >>) de 4 espèces d’arbustes locaux, avec 3 niveaux d’apport de nutriments, *l’implantation d’un parcours pédagogique comprenant cinq panneaux expliquant l’origine des sols, le paysage de la baie du Trésor, la diversité des processus d’érosion, la lutte antiérosive adaptée et la restauration assistée de la végétation locale. D’un point de vue plus général, il s’agit de mettre en place un exemple d’une nouvelle approche de gestion des ressources naturelles qui tente de tirer profit des eaux de surface pour augmenter la production de biomasse, au lieu de s’opposer aux forces naturelles destructrices des eaux de ruissellement par des obstacles physiques.

Lieu étude: 
Martinique exclusif
Où le trouver: 
PNRM
Langue: 
Français
Nombre page: 
9

Vous avez dit Biodiversité ?

Qui sommes nous ?

L’Observatoire Martiniquais de la Biodiversité (OMB) est un dispositif animé par le Parc naturel régional de la Martinique composé de 43 membres.

Il collecte et diffuse des informations sur la biodiversité de Martinique, et constitue un outil d’aide à la décision.

 

Contactez-nous

Parc naturel régional de la Martinique

Morne Tartenson - BP 437

Fort de France 97205 Cedex, Martinique

05 96 644 259
Fax : 0596 647 227
c.beranger@pnr-martinique.com

 

 

 

 

Galerie photos

Quelques données

  • Nombre espèces végétales : 3 008
  • Nbre espèces mammifères terrestres : 17
  • Nombre espèces de papillons de jour : 40

Copyright © CTD Consulting 2016 OMB - Observatoire Martiniquais de la Biodiversité - Mentions légales