Type document: 
Article, Périodique
Auteur: 
Chabrier C et al.
Editeur: 
PHYTOMA La Défense des végétaux
Année: 
2005
Description: 

La banane est une des principales productions agricoles des Antilles françaises. Or les bananeraies sont connues dans le monde comme vulnérables aux nématodes et charançons donc fortes consommatrices d’insecticides et de nématicides. Qu’en est-il aux Antilles ? En fait, tant en Martinique qu’en Guadeloupe, la consommation de ces produits a fortement baissé ces dernières années et continuera à le faire. Pourquoi, comment ? Quels étaient les problèmes, quelles sont les solutions trouvées et en cours d’étude, méthodes alternatives ou produits nématicides et insecticides ? Réponses ci-après. À noter que ces solutions, bénéfiques à l’environnement, peuvent aussi servir la filière banane antillaise face aux « bananes dollars ».
Banane antillaise, les méthodes de culture évoluent, n°584 (12-16)

Lieu étude: 
Les Antilles
Où le trouver: 
CIRAD
Langue: 
Français
Nombre page: 
5

Vous avez dit Biodiversité ?

Qui sommes nous ?

L’Observatoire Martiniquais de la Biodiversité (OMB) est un dispositif animé par le Parc Naturel de Martinique composé de 41 membres.

Il collecte et diffuse des informations sur la biodiversité de Martinique, et constitue un outil d’aide à la décision.

 

Contactez-nous

Parc Naturel de la Martinique

Morne Tartenson - BP 437

Fort de France 97205 Cedex, Martinique

05 96 644 259
Fax : 0596 647 227
c.beranger@pnr-martinique.com

 

 

 

 

Galerie photos

Quelques données

  • Nombre espèces végétales: 3 008
  • Nbre espèces mammifères terrestres: 17
  • Nombre espèces de papillons de jour: 40

Copyright © CTD Consulting 2016 OMB - Observatoire Martiniquais de la Biodiversité - Mentions légales